espace travailleurs

 
Motif2.jpg

Projet d'établissement

La personne est au cœur du projet de notre établissement. Notre pratique professionnelle est guidée par le souci de favoriser le développement et l’épanouissement professionnel et social de chaque travailleur, en prenant en compte le ou les handicaps qui l'ont conduit dans l’établissement.

Nous assurons un accompagnement associant la formation professionnelle, l'apprentissage de l’autonomie et l'ouverture à l’autre.

 

Modalités d’accueil

Pour rejoindre l’ESAT Regain Paris, le postulant doit :

  1. Rédiger une lettre de motivation adressée au Directeur de l’ESAT afin d’exprimer son engagement
  2. Fournir un courrier (de la part du médecin psychiatre à l’attention du médecin de l’ESAT) certifiant un état psychique stabilisé et une bonne autonomie dans la gestion du traitement
  3. Fournir la notification MDPH précisant l’orientation vers le milieu protégé en cours de validité
  4. Avoir un suivi médico-social régulier.

Suite à un entretien, un stage non rémunéré de 3 semaines, suivi d’une période d’essai de 6 mois peuvent être proposés en cas de disponibilité de place à l’ESAT. Si celle-ci est concluante, il signe alors un Contrat d’Aide et de Soutien par le Travail. Dans le cas contraire, la CDAPH l’oriente vers un autre ESAT plus adapté ou un autre type d’établissement.

Plusieurs bilans au cours de ces périodes sont effectuées afin de faire le point sur les capacités et les ressentis du postulant.

 

Les activités de soutien

Comme le prévoit le Code de l’Action Sociale et de Famille qui régit le Contrat de Soutien et d’Aide par le travail, le travailleur bénéficie de 3,5h hebdomadaires rémunérées mais non travaillées.
Ces heures comprises dans le temps de travail permettent :

  1. - D’effectuer des activités « pré professionnalisantes
  2. - D’effectuer des activités extra-professionnelles (démarches administratives,
  3. groupe d’entraide mutuelle, club de loisir…)
  4. - De suivre une formation professionnelle
  5. - D’assurer des rendez-vous médicaux le cas échéant.

De plus, en fonction de chaque projet individualisé, un certain nombre d’objectifs sont fixés avec le travailleur. Ils permettent d’évaluer sa progression et faire un point sur ses acquis dans des domaines variés : santé, gestion du budget, formation, activité professionnelle, vie sociale, motivations, compétences…

Pour effectuer leurs démarches professionnelles et administratives, les travailleurs handicapés bénéficient de l’accompagnement d’une psychologue et de deux éducatrices techniques spécialisées ainsi que du réseau de partenaires mis en place par l’ESAT.